Actualités

COP21 – Moins de produits phytosanitaires pour une alimentation de qualité

COP21 – Moins de produits phytosanitaires pour une alimentation de qualité

AGRICULTURE – Pour une alimentation de qualité, respectueuse de notre santé, diminuons de 50% l’utilisation des produits phytosanitaires dans les exploitations agricoles.

COP21 - Moins de produits phytosanitaires pour une alimentation de qualité

Les produits phytosanitaires, récemment qualifiés de « bombe à retardement » par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, sont, avec les engrais, les deux principales sources de pollution des eaux superficielles et souterraines par le secteur agricole. En France métropolitaine, en 2007, on retrouve des pesticides dans 91% des stations de mesure en eau superficielle et 59% en eau souterraine (données SOeS, 2010).

Afin de répondre à la fois aux exigences de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau – qui prévoit d’atteindre d’ici 2015 un bon état écologique et chimique pour les eaux souterraines et superficielles – et aux orientations du Grenelle de l’environnement, la France s’est engagée à réduire l’utilisation des pesticides d’une manière compatible avec la performance économique des exploitations.
L’objectif est de réduire de moitié la présence de ces produits chimiques dans l’agriculture pour assurer une alimentation de meilleure qualité.

Découvrez les moyens mis en œuvre pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires sur le site du Ministère de l’Agriculture.