Actualités

COP21 – La transition écologique créatrice d’emploi en France.

COP21 – La transition écologique créatrice d’emploi en France.

EMPLOI – La transition énergétique : une opportunité pour créer de l’emploi en France.

visuel-social-ecologie-reseaux-emploi

Lutter contre le réchauffement climatique c’est une opportunité pour créer de l’emploi en France. Toutes les parties prenantes de notre pays doivent s’y employer : citoyens, entreprises, territoires et pouvoirs publics. 

Pour améliorer notre indépendance énergétique, réduire nos émissions de gaz à effets de serre, et diminuer notre facture énergétique, la croissance verte est un levier d’action important en favorisant l’activité dans le bâtiment, les énergies renouvelables, l’économie circulaire et les transports propres.

  • La rénovation énergétique a pour conséquence une stimulation du secteur du bâtiment. Avec un objectif de 500 000 logements rénovés par an, cela représente un potentiel de 75 000 emplois dans les entreprises et chez les artisans du secteur.
  • Valoriser mieux le bois sur les territoires :  Il est désormais possible de construire de grands immeubles en ossature bois et de valoriser les sous-produits. Cette filière représente un vivier de 60 000 nouveaux emplois sur les territoires.
  • Le déploiement de 7 millions de bornes électriques de recharge, la construction de véhicules propres, et les services à la mobilité créeront près de 10 000 emplois
  • Développer le recyclage: Les matériaux verts d’origine agricole ont vocation à être de plus en plus utilisés dans la construction et l’industrie. Avec 111 projets de centres de tri, ou de valorisation des déchets 1600 emplois directs devraient être créés.
  • Aujourd’hui, les énergies renouvelables, c’est un secteur de 600 entreprises, représentant 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 100 000 emplois.

Pour atteindre les objectifs de développement inscrits dans la loi, 125 000 emplois supplémentaires pourraient être créés en 2020.
La construction de six nouveaux parcs éoliens offshore est déjà actée ; mais pour renforcer encore la filière, qui doit permettre de créer 10 000 emplois directs et indirects, Ségolène Royal a lancé un chantier d’identification de nouvelles zones à exploiter.

Également, afin de mieux informer les usagers, 11 millions de compteurs intelligents de gaz (Gazpar) et 35 millions de compteurs intelligents d’électricité (Linky) vont être déployés dont 500 000 dès décembre 2015. Cinq milliards d’euros seront investis pour en accélérer le déploiement avec près de 10 000 emplois à la clé.